Notre sol - rempli de vie

Iys logos 2015  
   

Qu'est-ce que le sol?

Le sol est la mince couche superficielle de la croûte terrestre. C’est une ressource naturelle constituée de matière organique altérée, d’air et d’eau. Le sol est le milieu dans lequel les plantes prennent racine et poussent, de sorte que sa fonction la plus évidente est de soutenir la production alimentaire. Il fournit des éléments nutritifs et de l’eau qui sont absorbés par les racines des plantes et qui contribuent à la régulation de l’eau et des gaz atmosphériques et jouent par conséquent un rôle majeur dans la régulation du climat.

La réponse à cette question et à bien d'autres comme par exemple « qu’entend-on par santé des sols ? » vous trouvez sur le site internet FAO

 

 

Le Lycée Rouvière décrit sur son site internet comment la falaise devient humus :

 

Noch besser sol vivant

Pendant que nous jouissons tranquillement de la nature lors d’une promenade en forêt, nous foulons de nos pieds une vie fantastique. Il existe sous terre plus de créatures vivantes qu’il y a d’humains sur la terre. Et aussi petits soient-ils, sans eux et leur activité, il n’y aurait pas de vie sur terre.

Regenwurm

       

Au nom de tout qui existe et qui est vivant dans notre sol, nous vous présentons le

Ver de terre - un ouvrier calme, méconnu

Les vers de terre sont les architectes de nos sols fertiles.

     

Entre un et trois millions de vers de terre vivent dans la terre en bonne santé d'un hectare de prairie. Plus il y en a plus le sol est fertile. Les vers de terre peuvent disparaître presque totalement dans les sols cultivés de manière trop intensive ou incorrecte. Par ailleurs, un ver coupé en deux n'en produit pas deux comme on l'entend souvent dire, mais au mieux la partie antérieure pourra survivre. 

On trouve en Suisse une quarantaine d’espèces de vers de terre, dont quatre à huit dans les sols labourés. Les vers de terre préfèrent les sols mi- lourds limoneux à limono- sableux. Ils n'aiment ni les sols argileux et lourds ni les sols sableux et secs, et dans les sols tourbeux acides ne vivent que quelques « spécialistes ». 

La durée de vie moyenne d'un ver de terre est entre trois et huit ans. 

Plus des informations sur le ver de terre sur le site internet fiBL
 
 

Claude et Lydia Bourguignon, scientifiques du LAMS (Laboratoire Analyses Microbiologiques Sols), nous explique comment les sols deviennent de plus en plus compacts en France (et malheureusement aussi en Suisse), du fait de la mort de leur microbiologie (microbes, microchampignons et "petites bêtes"). Cause : les pesticides et les engrais chimiques. Conséquences (entre autres): ruissellement des eaux de pluie qui n'atteignent plus les nappes phréatiques, causant inondations...et sécheresse.

Que faire : rien, comme d'habitude.

 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau