Pierre Jeanneret: 75 ans de solidarité humanitaire.

Faire beaucoup avec de petits moyens

 
Qui connaît la Centrale Sanitaire Suisse CSS? Elle fête son 75e anniversaire et mérite davantage d'attention  

Christian Müller (traduction Rolf Paul Haegler)

 

La majorité des organisations humanitaires tiennent à rester neutres sur le plan politique. Ce n'est pas le cas de la Centrale Sanitaire Suisse CSS (lien voir ci-dessous). Elle a été créée en 1937 afin de soutenir les combattants républicains (disposant de la légitimité démocratique) durant la Guerre d'Espagne. Mais même après la victoire des putschistes de droite et de leur chef, le général Franco, devenu dictateur, l'organisation poursuivit son travail. Son objectif est demeuré le même: Soutenir les populations combattant l'oppression politique, religieuse ou économique. Ainsi, la centrale s'est engagée par la suite au Vietnam, au Proche-Orient (en Palestine), en Afrique et en Amérique centrale et méridionale, toujours aux côtés des insurgés – et des victimes – contre les oppresseurs. Il est étonnant qu'une vingtaine d'autres organisations similaires nées à l'étranger n'ont pas survécu, à la différence de l'association suisse, dont le centre se situe en Suisse romande.

 
                                                                                                 

A l'occasion du 75e anniversaire de l'organisation, Monsieur Pierre Jeanneret, un historien, a publié un livre aux éditions d'En Bas à Lausanne, intitulé: 75 Ans de Solidarité Humanitaire.

              Pierre jeanneret                                                                                                 
        Pierre Jeanneret

Jochi Weil, de Zurich, qui lutte depuis de loongues années pour davantage de solidarité et de justice dans notre monde, a écrit à ce sujet un article d'où nous citons volontiers certains passages.

 

75 Ans de Solidarité Humanitaire.

„On s'aperçoit, en feuilletant le livre qui donne un rapide aperçu historique des actions humanitaires depuis le 19e siècle, qu'il s'agit d'un ouvrage très documenté, compte tenu d'une part de la table des matières, qui est conçue de façon systématique et claire, et d'autre part des notes biographiques sur les personnes engagées au service du CSS, le tout étant complété par une liste de noms. L'accent est mis bien sûr sur les activités en Suisse romande.
Css ambulanzfahrzeugeweb       

La Centrale Sanitaire Suisse CSS a été fondée en tant qu'organisation indépendante durant la guerre civile espagnole le 9 décembre 1937 à Zurich. Elle était proche du Parti communiste suisse et soutenait dans le domaine médical l'Armée républicaine et les Brigades internationales. Elle fournissait des ambulances, des tentes pour opérations, du matériel médical, des médicaments et des conserves de sang.

 
Des véhicules ambulances du CSS dans la guerre civile espagnole    @CSS    
Après la défaite des forces républicaines, les activités ont été temporairement réduites. A partir de 1944, la CSS a envoyé quatre missions médicales en Yougoslavie aux côtés des partisans antifascistes luttant sous la conduite du maréchal Josip Broz Tito contre l'armée allemande. Elle soutint aussi les victimes du national-socialisme.
Après la fin de la Seconde Guerre mondiale le Parti du Travail et la Centrale Sanitaire Suisse CSS connurent une profression inattendue avec la devise „Plus jamais la guerre“. Grâce à la solidarité de nombreux gens de gauche en Suisse, on a pu envoyer des paquets d'alimentation dans la zone orientale où régnait une grande pauvreté et la disette suite à la guerre.
En 1956, après l'entrée des troupes soviétiques en Hongrie, une véritable chasse aux sorcières fut menée contre le Parti du Travail et les communistes. Bien que la Centrale Sanitaire Suisse CSS ait été indépendante, mais proche du parti du Travail, son action fut sévèrement réprimée; elle dut pratiquement cesser son action publique une dizaine d'années.

On assista à une renaissance en 1965 avec l'intervention américaine au Vietnam. La conséquence de la guerre américaine fut que la Centrale Sanitaire Suisse CSS commença, d'abord en Romandie, avec la sous-organisation „Aide au Vietnam“, à envoyer du matériel chirurgical, des appareils de radiographie, des installations de laboratoire, des antibiotiques et du matériel de lutte contre la malaria à la République Démocratique du Nord du Vietnam et au Front de libération national sud-vietnamien. Il faut notamment relever dans ce contexte le travail que fournit des années durant le Dr. Marc Oltramare. Le soutien a été poursuivi après la victoire et l'unification du Vietnam jusqu'à présent, en Suisse alémanique aussi par l'association-soeur „medico international, à l'époque CSS Zurich. La CSS tessinoise y a également réalisé des projets durant plusieurs années. En 1987, à l'occasion du cinquantenaire de sa fondation, la CSS a été félicitée par le Vietnam pour le soutien apporté.

Centrale sanitaire suisse  

Après la victoire des Vietnamiens au printemps de 1975, la CSS Romande a progressivement étendu son champ d'action. Un soutien médical a été octroyé à des organisations de libération et à des organisations progressistes de base notamment en Erithrée, au Sahara, en Afrique du Sud, en Palestine, au Liban, au Kurdistan, au Kossovo, au Nicaragua, au Salvador, au Guatemala, au Chili et via MediCuba. Certaines de ces actions ont été contestées au sein de l'organisation. Le travail et l'engagement pour les personnes souffrant de l'oppression dans certains pays continuent dans des projets en cours; ils sont complétés par un travail auprès du public suisse. 

Monsieur Jean-Pierre Guignard déclare dans l'introduction que Monsieur Jeanneret a retracé avec sympathie et enthousiasme l'action d'une petite organisation non-gouvernementale qui s'est engagée en faveur de la santé et de la justice sociale des populations. Espérons, écrit Monsieur Guignard, que des personnes jeunes et moins jeunes qui liront l'histoire de cette aventure exceptionnelle, sentent l'envie de s'engager dans des actions humanitaires. Et pourquoi pas au sein du CSS?“

Jochi Weil termine par un appel: „En tant qu'ancien collaborateur (de 1981 à 2012) je voudrais appeler à faire preuve – en Suisse allemande - de solidarité avec „medico international schweiz“ (anciennement Centrale Sanitaire Suisse CSS Zürich). Les trois organisations, CSS Tessin incluse, ne sont pas neutres politiquement, mais elles sont d'intérêt général.“

Liens directe au Central Sanitaire Suisse. 

Jeanneret css couverture2  

 

Pierre Jeanneret 

 

75 ans de solidarité humanitaire Histoire de la Centrale sanitaire suisse et romande, 1937-2012 

ISBN 978-2-8290-466-0 

 

 

Pierre Jeanneret et son livre sont présentés sur le site "éditions d'en bas", où il est possible de commander l'ouvrage. 

 

 

 

 Cet article a paru initialement en allemand le 5 avril 2014 sur le site www.infosperber.ch.

                    

Intérêts de l'auteur en rapport avec le sujet traité    :

Peter (Jochi) Weil-Goldstein, né 1942, est membre de la „Israelitische Cultusgemeinde Zürich“, co-fondateur de „Kampagne Olivenöl aus Palästina“, membre de la Fondation internationale pour la réforme du droit pénal, membre de la „Religiös-Sozialistischen Vereinigung der Deutschschweiz“ et un des co-signataires de l'appel „Schweizer Juden für die Zweistaatenlösung“. Il est encore engagé en faveur de „medico international schweiz".

             Jochiweilweb 2                           
         
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau