WFM Council 2013

wfm-igp.png

 

  

Annual Council Meeting

24 - 26 July 2013

Hofstra-University - Hempstead, New York, USA

 

Rapport succinct sur la réunion

du conseil du Mouvement fédédarliste mondial de 2013

De notre représentant au conseil, M. Andreas Bummel, président du Comité pour une ONU démocratique 

Le conseil du Mouvement fédéraliste mondial s’est réuni cette année du 24 au 26 juillet 2013 à l’université Hofstra à Hempstead, New York. Outre les rapports et les formalités usuelles, l’ordre du jour comprenait notamment une discussion sur des campagnes en cours (Manifeste pour une démocratie globale, Campagne pour la création d’une Assemblée parlementaire des Nations unies, Semaine d’action pour un Parlement mondial), un groupe de discussion concernant la paix, la sécurité, la prévention des conflits et le désarmement, un autre sur la Cour pénale internationale, et sur la Gouvernance globale, la réforme de l’ONU et une Assemblée parlementaire des Nations unies APNU (document 1). Parmi les manifestations importantes en marge de la réunion, il faut relever la présentation du nouveau livre du Professeur Joseph Schwartzberg "Transforming the UN System", qui sera probablement en vente dès décembre.

En outre, quatre résolutions ont été traitées, à savoir: sur la création d‘un groupe du Mouvement fédéraliste mondial pour la démocratie globale (document 4), sur la Campagne pour la création d’une Assemblée parlementaire des Nations unies (document 5),sur la présentation interne des comptes financiers (document 6) et sur la résolution présentée par notre association « Fédéralistes mondiaux de Suisse » sur le fédéralisme suisse et la démocratie directe (document 7) en tant que modèles pour le fédéralisme mondial (projet de notre membre du comité M.Raphaël Broquet, note du traducteur).

Comme il ressort du rapport écrit (document 3), le secrétariat international du Mouvement fédéraliste mondial (cité ci-après sous l’abréviation IS) travaille principalement en faveur de la Cour pénale internationale et la fonction protectrice de la communauté internationale "Responsibility to Protect (RtoP)". Pratiquement, le budget tout entier qui s’élève à environ 3,5 millions de dollars américains est attribué, conformément aux instructions de donateurs, à ces programmes. Le travail très efficace effectué au profit de ces programmes a été reconnu en termes très élogieux.

Les résolutions sur la création d'une plateforme de correspondance du Mouvement fédéraliste mondial pour la démocratie mondiale et sur la Campagne pour la création d'une Assemblée parlementaire des Nations unies ont donné lieu à une discussion sur les moyens d'améliorer le soutien du mouvement à ces projets.  Il y a trois ans, le conseil du mouvement avait adopté à Buenos-Ayres une résolution préconisant au mouvement et à ses organisations.membres de lancer une campagne de collecte de fonds en faveur d'un programme de démocratisation de> l'ordre global. M. Fernando Iglesias a, en tant que président du conseil, procédé à d'importants travaux à cet effet, comme il ressort de son rapport écrit (document 2).

En fin de compte, les résolutions "WFM-Global Democracy Hubs" (pour la démocratie globale) et "UNPA-Campaign" (Campagne pour la création d’une Assemblée parlementaire des Nations unies) (documents 4 und 5) ont été adoptées à une très large majorité, toutefois  après une modification prévoyant que la nomination à un posverésone  été toutefois moge te et la création de bureaux ne serait possible que sous réserve d’un financement assuré. Le comité exécutif a là-desus créé une commission chargée de prendre les prochaines mesures.

La résolution sur la présentation interne des comptes financiers (Internal WFM Accountability, document 6) charge le secrétariat international de présenter un rapport financier détaillé deux mois avant les réunions du conseil.

La résolution sur le fédéralisme suisse présentée par notre association sur l’initiative de notre ami Monsieur Broquet (document 7) a donné lieu à un échange de vues approfondi. La discussion a porté essentiellement sur le fait qu’il existe de par le monde de nombreux modèles fédéralistes intéressants et qu’il serait par conséquent incompréhensible et unilatéral si le Mouvement fédéraliste mondial se fondait uniquement sur le modèle suisse dans une résolution. On fit aussi remarquer que la résolution ne fait que prendre en compte la campagne pour un Parlement de l‘ONU, alors qu’il existe encore de nombreux autres domaines de travail importants. Finalement, un compromis a été trouvé, par lequel le conseil a pris connaissance avec remerciement du projet de résolution.

La réunion a aussi été l’occasion de d’organiser une réunion informelle pour la préparation de la Semaine d’action pour un Parlement mondial qui aura lieu du 17 au 24 octobre 2013. Les organisateurs cherchent dans le monde entier des personnes qui mèneront à bien des actions ou organiseront des manifestations sur le plan local.  Des actions sont prévues dans une vingtaine de villes. Pour d’autres informations sur cette semaine soutenue par la Campagne pour un Parlemeent de l‘ONU, consulter le site www.worldparliamentnow.org.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau